L'optimisme


« Personne ne naît sous une mauvaise étoile ;

il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel. »

Dalaï Lama

Dans la vie professionnelle, comme personnelle, nous rencontrons tous des hauts et des bas... Ainsi va la vie !


Mais pourquoi ne pas décider de voir le verre à moitié plein plutôt que le verre à moitié vide ?

Pourquoi s’intéresser au vide ? Avez-vous déjà essayé d’attraper ce qui n’est plus ?

Par contre ce qui reste dans le verre ne demande qu’à être exploité, façonné, transformé ...

C’est ce que l’on appelle l’OPTIMISME, car « être optimiste, c’est recycler sa malchance ».

Philippe Gabilliet, Professeur de Psychologie et de Management à l'ESCP Europe, explique dans « Éloge de l'optimisme - Quand les enthousiastes font bouger le monde » que les optimistes sont des machines à fabriquer de la chance.

Ils « programment » la chance car ils sont en éveil intellectuel et émotionnel sur les opportunités, voir même en les créant.

Cet éveil déploie une curiosité de tout instant à l’égard des évènements, phénomènes et rencontres, faisant d’eux des communicants avertis et attentionnés vis-à-vis des autres et de fait, non content de provoquer leur chance, ils portent chance aux autres !!!

81 vues